Maison zéro énergie, la norme absolue à partir de 2021

Le réchauffement climatique est aujourd’hui une triste réalité. Nous l’avons collectivement provoqué par les excès de notre consommation énergétique. Mais il est encore possible de réagir, notamment lors de la conception de votre habitation. La solution ? Une maison zéro énergie.

Faire le choix d’une maison zéro énergie, au-delà de cette démarche écologique, vous permet de faire de sérieuses économies. Faites le tour de vos ami(e)s et connaissances qui habitent dans une maison quatre façades traditionnelle ou dans une maison mitoyenne du siècle dernier. Et posez-leur la question du montant de leur facture énergétique mensuelle (mazout, gaz, électricité,…). Pour un couple avec deux enfants, il n’est pas rare que l’on vous cite des chiffres de l’ordre de 200 à 300 euros par mois. Cela représente donc 2400 à 3600 euros par an, sans parler de l’entretien voire du remplacement des infrastructures (une nouvelle chaudière alourdira l’addition de plusieurs milliers d’euros).

Imaginez que par le choix d’une maison zéro énergie vous puissiez réduire votre facture mensuelle à… zéro ! Une maison zéro énergie est simplement une habitation qui compense ses besoins énergétiques par l’installation de sources d’énergies renouvelables, notamment de panneaux photovoltaïques. Des besoins énergétiques réduits au minimum par un soin tout particulier apporté à l’isolation et à la ventilation, comme pour les maisons dites “basse énergie”. Durant certaines périodes de l’année, la maison produira même un excédent d’énergie (par rapport à ses besoins du moment) qui sera revendu au réseau, compensant d’éventuels déficits lorsque les conditions climatiques seront défavorables. L’idée est d’avoir au terme de l’année un bilan nul entre la production et la consommation.

une maison zéro énergie

Evidemment vous nous direz que si le (sur)coût d’une conception “zéro énergie” représente plusieurs dizaines d’années d’économies potentielles, le jeu n’en vaut peut-être pas la chandelle, à moins de penser aux générations futures. Heureusement il n’en est rien: la charge d’une telle installation devient de plus en plus abordable, vu l’accroissement de la demande. Vous ne devrez donc pas attendre la fin de votre emprunt hypothécaire pour bénéficier du retour sur investissement de votre maison zéro énergie.

En outre, la qualité “zéro énergie” de votre habitation augmentera à terme sa valeur en cas de revente, au vu des normes de plus en plus drastiques que devront respecter les candidats acheteurs.

Notez à ce propos qu’à partir de 2021, suite à une directive qui entrera progressivement en vigueur dès 2017, tous les pays de l’Union Européenne devront construire exclusivement des habitations labellisées “zéro énergie”. Dès janvier 2021, vous n’aurez donc plus qu’une seule option: la maison zéro énergie. Faire ce choix dès aujourd’hui c’est investir dans votre avenir et celui de vos enfants. C’est contribuer activement à la réduction collective de notre empreinte écologique, tout en réduisant le montant de vos factures.

Un projet de construction ? Contactez-nous pour en discuter.

Envie vous aussi de faire construire ? 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous recevrez immédiatement notre brochure