La ventilation double flux, un point fort de notre cahier des charges

Le cahier des charges de Delta Constructions se distingue par une série de choix techniques motivés par les avantages indéniables qu’ils procurent aux habitants des maisons basse (voir zéro) énergie que nous réalisons.

La ventilation double flux, que nous préférons à la version simple flux, est l’une des caractéristiques qui font partie intégrante de notre offre standard.

Concrètement, dans un schéma de VMC (ventilation mécanique contrôlée) double flux, la maison est isolée de telle sorte à être complètement étanche à l’air. C’est un moteur installé dans les combles qui gère les échanges entre l’intérieur et l’extérieur. L’air vicié est expulsé vers l’extérieur tout en réchauffant au passage l’air frais injecté dans l’habitation. On évite de cette manière les déperditions d’énergie. En été, l’air chaud provenant de l’extérieur est sensiblement refroidi par le dispositif avant d’être injecté dans l’habitation.

Dans le cas d’une VMC simple flux, l’air frais s’introduit dans la maison par le biais de grilles, au demeurant peu esthétiques, insérées dans les châssis (seul l’air vicié est expulsé par le moteur).

ventilation double flux vs simple flux

ventilation double flux vs simple flux

Le souci avec ce type d’installation, au delà de l’aspect visuel, est que bien entendu l’air injecté refroidit considérablement la température intérieure en hiver, surtout à proximité des fenêtres. Et en été, c’est l’air chaud qui vient voler au logement sa fraîcheur naturelle.

Les propriétaires d’une habitation ventilée en mode simple flux vivent une situation pour le moins surréaliste. Même lorsque leur maison est “parfaitement isolée”, ils perdent tout le bénéfice de cette isolation par la présence de ces grilles de ventilation. Une véritable aberration !

Le système de ventilation double flux permet d’éviter cet inconvénient tout en assurant un renouvellement constant de l’air au sein de l’habitation. Voici un exemple d’installation.

ventilation double flux

ventilation double flux


Nous appliquons différentes techniques pour assurer la parfaite étanchéité de l’habitation, garante du bon fonctionnement d’une VMC double flux. Parmi celles-ci, relevons la présence d’un “seuil suisse” sur la porte d’entrée.

Un tel mécanisme permet d’éviter le passage d’air sous la porte (qui historiquement était souvent combattu par le fameux “boudin” placé à l’intérieur du hall d’entrée). Vous apercevrez sur cette photo de chantier la présence d’une excroissance du seuil au bas du cadre de la porte. Lorsqu’on ferme la porte, elle vient ainsi buter contre un joint qui assure l’étanchéité.

 

seuil suisse ventilation double flux seuil suisse

Vous l’aurez compris, notre cahier des charges ne laisse rien au hasard, comme en témoigne cette brève description du choix de la ventilation double flux et de l’un de nos dispositifs d’étanchéisation.

Contactez-nous pour discuter de votre projet de construction.

Envie vous aussi de faire construire ? 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous recevrez immédiatement notre brochure